Recherchez
dans notre catalogue

ESPRIT DE CHEVALIER

L’Esprit de Chevalier est un rouge puissant, sur des arômes de fruits rouges bien mûrs, accompagnés de notes épicées qui renforcent la complexité́. L’attaque en bouche est ample, avec de la concentration et de la fraîcheur, qui laissent place à une texture charnue. Les tanins sont de grande classe : denses, soyeux et fruités, avec une finale persistante et harmonieuse. Un grand vin racé !
68 % Cabernet Sauvignon
25 % Merlot
7 % Petit Verdot
A déguster sur des gibiers à plumes, des viandes rouges, un plateau de fromages...
17/18 °C
Commencer à servir et boire avant 2021.
Pessac Léognan. Correspondant à la partie nord des Graves (appelée autrefois Hautes-Graves), la région de Pessac et de Léognan constitue depuis 1987 une appellation communale, inspirée de celles du Médoc. Sa création, qui aurait pu se justifier par son rôle historique (c'est l'ancien vignoble périurbain qui produisait les clairets médiévaux), s'explique par l'originalité de son sol. Les terrasses que l'on trouve plus au sud cèdent la place à une topographie plus accidentée. Le secteur compris entre Martillac et Mérignac est constitué d'un archipel de croupes graveleuses qui présentent d'excellentes aptitudes vitivinicoles par leurs sols, composés de galets très mélangés, et par leurs fortes pentes garantissant un excellent drainage. L'originalité des Pessac Léognan a été remarquée par les spécialistes bien avant la création de l'appellation. Ainsi, lors du classement impérial de 1855, Haut-Brion fut le seul château non médocain à être classé (1er cru). Puis, lorsque, en 1959, seize crus de graves furent classés, tous se trouvaient dans l'aire de l'actuelle appellation communale. Les vins rouges possèdent les caractéristiques générales des graves, tout en se distinguant par leur bouquet, leur velouté et leur charpente.
La phase de fermentation est précédée d’une macération naturelle d’une durée de 4 à 6 jours, destinée à favoriser l’expression du fruit. La fermentation elle-même s’opère doucement, avec une température très contrôlée, qui peut monter à 30/32° en fin de phase. Elle est ponctuée de remontages réguliers qui peuvent être accompagnés de bombage (ou pigeage). L’élevage du vin rouge a lieu intégralement en barriques. Il dure 12 mois environ pour le deuxième vin, l’Esprit de Chevalier, avec des barriques de deux ans.
La famille Bernard met tout en œuvre depuis 1983 (elle a fêté en 2013 son trentième anniversaire à Chevalier) pour maintenir cette très belle propriété dans le peloton de tête de l’appellation. Grâce à un outil technique de pointe et à un vignoble parfaitement soigné qui, aujourd’hui, a pris l’âge nécessaire pour produire de grands raisins, les vins sont, depuis une décennie, irréprochables tant en blanc qu’en rouge. Le vignoble, situé dans l’une des zones froides de l’appellation, est tenu comme un jardin. Les raisins blancs sont triés avec un soin extrême et leur vinification s’est considérablement sophistiquée, sans modifier le style ni la classe du vin, dévoilant une finesse et une complexité uniques à Léognan et s'exprime, à notre goût, à leur juste expression dans les dix premières années. Les rouges possèdent un superbe cachet et ont encore gagné en moelleux depuis l’arrivée du conseiller Stéphane Derenoncourt en 2004, sans jamais tomber dans l’excès. Ils vieillissent à merveille et déploient, après quelques années, un bouquet magnifique de fumé subtil liant aristocratiquement la finesse et la fraicheur de son terroir.

Robe

Robe d'un noir brillant intense

Bouche

Puissant de fruits rouges bien mûrs, des arômes épicés renforcent la complexité́

Bouche

Attaque ample, de la concentration et de la fraicheur, qui laissent place à une texture charnue. Les tanins sont de grande classe : denses, soyeux et fruités, finale persistante et harmonieuse.
2011 | Pessac-Léognan