L’histoire du Beaujolais Nouveau

Ce 18 novembre a lieu le Beaujolais Nouveau, mais en quoi consiste-t-il ?

cepage beaujolais gamay

Une tradition récente

Le Beaujolais nouveau est un évènement apparu il y a 70 ans à la suite d’une dérogation permettant de commercialiser exceptionnellement certains vins avant le 15 décembre. Si la date a longtemps été variable, c’est en 1985 que la date se fixe au troisième jeudi du mois et que le « Beaujolais Nouveau » prend concrètement vie. Le beaujolais Nouveau propose des vins primeurs de deux appellations : Beaujolais set Beaujolais-Village.

Une année 2021 prometteuse

Malgré une année marquée par des gels, le domaine n’a connu qu’une perte de 10% des rendements. Les épisodes ensoleillés du mois d’août ont aussi permis d’équilibrer la période humide qui avait suivi tout le printemps. On reste cependant sur une année bien différente des millésimes 2019 et 2020, marquée par des fortes chaleurs.

 

Comme tous les ans, le vin a été produit selon la méthode Beaujolaise qui consiste à une macération dite carbonique. La macération carbonique a pour objectif de macérer les grappes avant de passer à la fermentation alcoolique et malolactique. Toutes ces étapes sont donc réalisées de mi-septembre à la date butoir du beaujolais nouveau.

Sa dégustation

Le Beaujolais nouveau se démarque par sa légèreté et son fruit. Cette année n’en dément pas et nous trouvons donc une robe rouge rubis limpide, son nez fruité dégage des arômes de fruits rouges plein de gourmandise et sa structure peu tannique en font un jeune vin facile à boire. Il est idéal pour les apéritifs ainsi que la majorité des fromages.

Venez donc découvrir ce nouveau millésime chez Leymarie à partir du jeudi 18 novembre !

Domaine du Vissoux

Chermette

Les Griottes, 2021

9,70€

beaujolais-nouveau origine vieilles vignes

Domaine du Vissoux

Chermette

Origine Vieilles Vignes, 2021

11,25€

Share on facebook